Retour sur le GP Guyader et début de saison en D35

Fin avril: départ pour la magnifique baie de Douarnenez pour y disputer les premières courses de  l’Iroise Cup qui se terminera dans la rade de Brest. Comme lors du SPI Ouest quelques semaines auparavant, j’y occupe le poste de tacticien. L’année dernière, la course nous avait bien réussie en terminant à la 5ème place et nous espérons à nouveau accrocher le Top 5. Hélas, nous avons connu des difficultés pour aller aussi vite que nos concurrents et n’avons jamais tiré notre épingle du jeu lors des phases de contact (p. ex. les passages de bouées, les départs, etc…). Il faut dire que le niveau est incroyablement élevé en M34 mais le bilan du SPI Ouest était excellent avec plusieurs marques de parcours passées dans les trois premiers. Bilan qui nous donnait de bons espoirs pour cette Iroise Cup.

VOLVO DRIVE RACE 2013 - M34© JEAN-MARIE LIOT/DPPI/FFVOILE

VOLVO DRIVE RACE 2013 – M34© JEAN-MARIE LIOT/DPPI/FFVOILE

Toutefois, l’ambiance au sein de l’équipe s’est avérée excellente. Plusieurs membres de l’équipe effectuait leur première régate à leur poste respectif, et tout cela, face à des vainqueurs de la Volvo Ocean Race ou encore face à des doubles vainqueurs du Tour de France à la Voile. Tout le monde a beaucoup appris.

Le 7 mai, je rentre en Suisse pour préparer avec Realteam Sailing la première épreuve du Vulcain Trophy (10 au 12 mai) à Versoix. Mes coéquipiers du M34 prenne le jour même le départ d’une course côtière pour rejoindre l’étape suivante de l’Iroise Cup: Camaret.

Avec l’équipe de Realteam Sailing, nous avons à cœur de bien commencer ce championnat, dans la mesure où nous sommes les tenants du titre. La météo en Suisse lors de ce printemps 2013 n’est pas à son apogée et nous nous attendons à des conditions de vent plutôt instables au large de Versoix. Pas l’idéal pour commencer la saison à mon nouveau poste de régleur de Grande-Voile à bord du D35!

Nous obtenons le même résultat que l’année dernière: 2ème derrière Alinghi, intouchable sur cette épreuve. Plusieurs points sont à améliorer pour que notre équipe tourne à plein régime mais sommes heureux de bien débuté le Vulcain Trophy 2013.

Le deuxième GP, du 25 au 25 mai à Genève nous confronte une nouvelle fois à des conditions de vent très instables. Le vent se fait cruellement attendre et lorsque il s’installe dans la Rade de Genève, c’est pour repartir aussitôt. Le comité de course parvient à lancer trois manches sur l’ensemble du weekend. Malheureusement, le vent tourne dans tous les sens, s’arrête, revient par endroit en laissant la moitié des concurrents sans le moindre souffle! Dur, dur! Nous les marins avons l’habitude de dire que la voile est un joli mélange entre un jeu déterministe et aléatoire, mais lors de cette course. La côté aléatoire a pris clairement le dessus! Au classement général, nous sommes 5ème et Alinghi – notre principal concurrent – est 6ème. C’est Okalys-Corum qui remporte cette régate devant Zen Too, actuel leader du Vulcain Trophy.

Prochaines course: La Genève-Rolle-Genève le 8 mai