Des buldings de Singapour au désert omanais

Navigation en Surprise sur le Lac Léman, deux semaines à la Grande-Motte en catamaran Claire-Fontaine et premières épreuves des Extreme Sailing Series à Singapour et à Oman, le début de saison a commencé fort alors que nous n’étions qu’en février!

A peine rentré du Brésil, je souffle deux semaines avant d’attaquer la préparation physique pour la saison 2014. Avec l’équipe Realteam, nous  naviguons à Genève en monocoque pour ne pas perdre les sensations durant les périodes creuses de décembre et janvier. Heureusement, la météo est parfaite et nous pouvons nous passer d’utiliser le bonnet. Pas mal, pour des sessions hivernales! Ensuite, nous peaufinons la préparation à la Grande Motte sur des catamarans cette fois. Rotation d’équipage, duel entre les bateaux, tests et parcours au format des Extreme sont au menu.

La première épreuve des Extreme Sailing Series se dispute à Singapour du 20 au 23 mars sur un lac artificiel et au milieu des buldings. Plutôt original comme décor… Malheureusement, je tombe malade dès le 2ème jour et ne suis donc pas en mesure de participer.  C’est un des préparateurs de l’équipe qui me remplace au pied levé et contribue à la 3ème place de Realteam by Realstone. Une superbe entrée en matière pour notre équipage et pour Alinghi également puisqu’il remporte haut la main cette première épreuve. De mon côté, le retour en Suisse est fort agréable pour se soigner!

 

Act, 1 Singapour ©Lloyd Images

Act, 1 Singapour ©Lloyd Images

Act, 1 Singapour ©Lloyd Images

Act, 1 Singapour ©Lloyd Images

Un super podium pour notre équipe auquel je suis présent, un peu groggy…

Un mois plus tard à Oman, c’est au tour de la mer de nous accueillir cette fois-ci. Le décor est plus commode et le Sultanat d’Oman est connu pour organiser régulièrement des compétions d’envergure en voile. Après un très beau début de saison en Asie, nous attaquons la compétition avec la même sérénité, et de mon côté, j’ai la volonté d’attaquer fort après mon forfait sur l’Act 1. L’excellent état d’esprit porte une nouvelle fois ces fruits face à tous les cadors de la voile mondiale: nous terminons 6ème au classement général. Le classement avant la dernière manche est incroyablement serré mais nous parvenons, lors de la manche finale, à garder tous nos concurrents directs derrière nous, à l’exception du russe Gazprom qui s’empare de la 5ème place. Au classement général des Extreme Sailing Series, nous sommes 4ème après les deux première épreuves.

 

Act, 2 Muscat - Day 3. ©Lloyd Images

Act, 2 Muscat – Day 3.
©Lloyd Images

Après une semaine de pause, il est prévu trois semaines d’entraînements sur le lac en D35. Après toutes ces heures de navigation au compteur, nous serons en mesure de nous concentrer immédiatement sur les détails pour préparer le championnat. Première course prévu le 9 mai.