GP de Neuchâtel en M2

Difficile de se réjouir. Bien que nous remportons ce GP de Neuchâtel à bord de Teamwork, le week-end me laisse un goût amer. Cela est dû à notre déclassement pour avoir navigué dans une composition d’équipage non conforme – c’est à dire avec plus d’un « professionnel » à bord.

Malgré tout, il me reste de belles images de ce GP, celles d’un bateau génial offrant des sensations extraordinaires de vitesses et d’accélérations. Je me réjouis de partir à Lugano dans quelques jours pour y défendre le titre de champion suisse dans la catégorie conviviale des Suprises.