Dernière manche du Challenge Mirabaud en Surprise

Beau temps, un joli vent d’ouest le samedi et un léger thermique le dimanche pour conclure le Challenge Mirabaud qui se disputait en Surprise. J’ai navigué avec l’équipe du CER1, équipe avec laquelle j’ai remporté le titre de champion suisse cette année à Pully. Nous avions à coeur de remporter cette course où la plupart des meilleurs navigateurs lémaniques prenaient part parmi 40 concurrents.

Certaines personnes qui ne connaissent pas la voile me demandent parfois: c’est quoi un Surprise? Certes le nom n’est pas aussi prestigieux que les Class America, TP 52, Extrem 40 ou encore 60 Pieds Open mais il se trouve que ce bateau de 7 mètres 65 s’est forgé une solide réputation en Suisse. Le nombre de participants aux régates de Suprise est de loin le plus élevé parmi les séries que compte notre petit pays. C’est d’ailleurs sur ce bateau que les jeunes du Centre d’Entrainement à la Régate (CER) s’entraînent afin de pouvoir régater sur un circuit qui compte beaucoup de participants. Chaque été, les 5 Jours du Léman se dispute sur ce support qui ne prend pas une ride.

Quant à la course, notre équipe était composé de Jérome Clerc à la barre, moi-même à la tactique, Bryan Mettraux au poste de n°1 et de Cédric Schmidt aux réglages. Nous parvenons à remporter cette course en terminant les 5 manches dans les 3 premiers. On trouve à la 2ème place un autre équipage du CER, montrant que les heures d’entraînement sur ce bateau sont payantes. Pour notre part, les entraînements en mer tout support confondu et les nombreuses courses passées ensemble montrent que la cohésion d’équipage est une clé lorsque l’on cherche la victoire.

Une équipe en provenance du Bouveret m’a ramené chez moi le dimanche soir avec leur Surprise sur une remorque. Moi, je n’avais qu’à débarquer à quai puisque le CER est basé à Genève. Bravo à ceux qui font les déplacements de faire vivre cette série où les régates devraient s’organiser sur la totalité du Lac Léman.

Prochaine course pour moi: du match-racing avec le même bateau.