Match-Race

Depuis maintenant 2 ans, j’essaie de participer à quelques match-race durant la saison. C’est un excellent exercice pour les réflexes et pour se tirer la bourre avec les copains, bien que les coûts d’inscriptions m’empêchent souvent de digérer les sandwichs gracieusement offerts à ce type d’événement. Le weekend dernier (16 – 17 octobre) était pour moi la seule occasion de régater en match-race cette année en participant au Geneva Match-Race Selection. L’équipe était constituée des frères Denervaud avec Nicolas à la barre et Vincent à la tactique, de moi au poste de n°1 et de Loic Forestier à l’embraque. Dans 25 noeuds de Bise nous négocions correctement les Round-Robin pour nous qualifier en finale, malgré le peu d’heures d’entraînements passées ensemble. Nous retrouvons le team de Jérome Clerc contre qui nous disputons une jolie finale, sans pour autant parvenir à les battre. Les polonais sont 3èmes et les copains de l’EPFL, avec qui je participe prochainement à la Coupe du Monde Etudiant, sont 4èmes.

C’est justement ma prochaine régate. Je pars bientôt à la Rochelle où des étudiants du monde entier viendront se disputer la fameuse Sywoc.

Une bonne bise pour des duels sur l'eau


read more
Beau temps, un joli vent d’ouest le samedi et un léger thermique le dimanche pour conclure le Challenge Mirabaud qui se disputait en Surprise. J’ai navigué avec l’équipe du CER1, équipe avec laquelle j’ai remporté le titre de champion suisse cette année à Pully. Nous avions à coeur de remporter cette course où la plupart des meilleurs navigateurs lémaniques prenaient part parmi 40 concurrents.

read more
Une des plus belle régate au monde. Le Tour de France à la voile est une épreuve comportant 10 étapes comprises entre 30 et 200 miles de longueur auxquelles il faut rajouter les manches disputées à chaque étape. Cette année, 27 concurrents sont au départ pour se disputer le classement général, amateurs et étudiants.

C’est avec le CER que je participe pour la première fois à cette épreuve qui a formé la plupart des meilleures spécialistes des courses au long court. J’occupais le poste de n°1 avec les tâches de changer les voiles (3 focs et 2 spis à disposition), de manœuvrer le tangon, d’aider au placement lors du départ et d’observer le plan d’eau. Une tâche annexe, mais non pour le moins appréciée par les 7 membres de l’équipage, consiste de part la position avancé sur le bateau, à servir de brise-lame !


read more